Archives de catégorie : Système

Linux – Apache – Exemple ProxyPass avec Apache

Activer les modules suivants dans Apache 2 (a2enmod) :
mod_proxy
mod_prox_http
Ajouter cela dans le fichier de conf apache.
Dans ce cas c’est une redirection d’un nom de domaine port 80 vers un redmine qui tourne en local sur le port 8080

# WIKI test 80 VERS 8080

ServerName wiki.test.fr
Order deny,allow
Allow from all
ProxyRequests On
ProxyPreserveHost On
ProxyPass / http://localhost:8080/
ProxyPassReverse / http://localhost:8080/

DocumentRoot /usr/share/redmine2.3_wiki_recette/public/
RailsBaseURI /wiki
PassengerUserSwitching on
PassengerUser redmine
PassengerGroup redmine

<Directory "/usr/share/redmine2.3_wiki_recette/public/">
Options Indexes ExecCGI FollowSymLinks
Order allow,deny
Allow from all
AllowOverride all
RailsBaseURI /wiki

Exim : Les commandes les plus utilisées

Gestion de la file d’attente

Supprimer tous les messages de la file d’attente

exim4 -Mrm `ls /var/spool/exim4/input/ | grep -- -H$ | cut -c 1-16`

Retenter la livraison de tous les messages présents dans la file d’attente

exim4 -qff

Retenter la livraison d’un message « gelé » dans la file d’attente

Obtenir la liste des messages gelés avec la commande :

mailq | grep "frozen"

Puis utiliser la commande suivante pour retenter la livraison du message :

exim4 -M 1I8u1e-0001MM-O9

Retenter la livraison de tous les messages « gelés » de la file d’attente

Exécutez la commande :

mailq | grep frozen | sed -e 's/.* \(.\{6\}-.\{6\}-.\{2\}\) .*/\1/' | xargs exim4 -M

Supprimer tous les messages « gelés » de la file d’attente.

Exécutez la commande :

mailq | grep frozen | sed -e 's/.* \(.\{6\}-.\{6\}-.\{2\}\) .*/\1/' | xargs exim4 -Mrm

Afficher le contenu d’un message de la file d’attente

Si vous souhaitez afficher le contenu d’un message présent dans votre  file d’attente (gelé ou non), vous pouvez le faire grâce à la commande (en modifiant le code d’exemple par celui de l’email que vous souhaitez afficher):

exim4 -Mvb 1KwvVZ-0001fc-NA

Source: Merci à Petemc sur irc.freenode.net#exim.

Obtenir des statistiques sur l’activité d’Exim

Si vous souhaitez connaître l’activité récente de votre serveur Exim, vous pouvez utiliser la commande suivante:

eximstats /var/log/exim4/mainlog

Source: Merci à Yobi Wiki pour leur guide Installation et configuration d’Exim sur Etch avec smarthost.

Configuration de Exim 4

Pour configurer Exim 4 sur Ubuntu ou Debian, utilisez la commande :

dpkg-reconfigure exim4-config

Rérérences

  • Pour lister la queue de messages:
exim4 -bp

ou

mailq
  • Pour forcer le process de la queue de messages (par ex. car + de 10 messages ont été rapatriés en une fois):
exim4 -q

ou

runq
  • Pour forcer le process de la queue de messages, même pour les messages reschedulés pour plus tard (ex: greylisted):
exim4 -qf
  • Pour « dégeler » (thaw) tous les messages gelés (frozen):
mailq|gawk '/frozen/{print $3}'|xargs exim4 -Mt;runq
  • Pour effacer un message de la queue:
exim4 -Mrm
  • Pour débugger un envoi:
echo test|./exim -d+all XX@XX.XX >/tmp/exim-log.txt 2>&1
  • Pour avoir les stats du jour:
eximstats /var/log/exim4/mainlog
  • Pour les recevoir par mail, cela est prévu dans /etc/cron.daily/exim4-base, il suffit de décommenter le code et ajouter son adresse email.

 

 

source : http://www.ceydric.com/ceydric-37-Exim4-Exim__Trucs_et_astuces

[Nagios] – File Count Monitoring using NRPE on Windows client

What you need to do is install NSClient++ on the windows box if it isn’t already
32bit
http://assets.nagios.com/downloads/nagiosxi/agents/NSClient++/NSClient++-Stable-32.msi
64bit
http://assets.nagios.com/downloads/nagiosxi/agents/NSClient++/NSClient++-Stable-64.msi

– Download the plugin https://www.itefix.no/i2/check_winfile
– Enable NRPE

– Place the check_winfile.exe in C:\Program Files\NSClient++\scripts

– Add this to nsclient.ini in this section:
[/settings/external scripts/scripts]
check_file_count_smtp = scripts\check_winfile.exe -t « C:\temp » –filter « age ge -24 hours » –warning 10 –critical 20

Then from your Nagios server you should be able to call the command like

/usr/local/nagios/libexec/check_nrpe -H -c check_file_count

In Centreon :
Create commande check_file_count_smtp and provide this :
$USER1$/check_nrpe -H $HOSTADDRESS$ -c check_file_count_smtp

And create and link a new service to the concerned server.

[Sharepoint 2013] Désinstaller proprement Workflow manager

En cas de problèmes avec Sharepoint, et comme souvent avec Sharepoint, il est conseillé de réinstaller complètement le service, pour cela il faut bien tout désinstaller sous peine d’avoir encore plus de problèmes :'( .

Voici la procédure morray :

Dans Windows :
Désinstaller les CU Workflowmanager dans « Désinstaller une mise à jour » dans Windows
Désinstaller les CU service bus dans « Désinstaller une mise à jour » dans Windows
Désinstaller le programme « Workflow Manager »
Désinstaller le programme « Services bus 1 »

Dans Sharepoint :
Stopper le service : Service Minuteur de flux de travail Microsoft SharePoint Foundation.
Supprimer l’application de service « Application de service de flux de travail ».
Supprimer les bases de données suivantes avec SQL Management Studio :

  • WfManagementDB
  • SbGatewayDatabase
  • SBContainer01
  • WFInstanceManagementDB
  • WFResourceManagementDB
  • SBManagementDB

Redémarrer le serveur.

 

Nagios – Monitoring Microsoft SQL Server 2008 R2

Valable ici pour un CentOS 5.9

Télécharger pymssql-1.0.2-2.el5.i386.rpm :
http://pkgs.org/centos-5/epel-i386/pymssql-1.0.2-2.el5.i386.rpm.html

Télécharger le dernier epel-release rpm depuis :
http://dl.fedoraproject.org/pub/epel/5/i386/

Installer le package epel-release rpm téléchargé:

 rpm -Uvh epel-release*rpm

Installer le package pymssql téléchargé :

 rpm -Uvh pymssql-1.0.2-2.el5.i386.rpm

– Télécharger le plugin nagios

http://exchange.nagios.org/directory/Plugins/Databases/SQLServer/Check-MSSQL-Database-Stats/details

– Lien direct vers la version en cours :
https://github.com/scot0357/check_mssql_collection/archive/master.zip

Dézipper et déplacer les scripts python dans le répértoire des plugins Nagios, ici : /usr/lib64/nagios/plugins/

Dans SQL Server, créer un utilisateur ayant le droit « sysadmin » et « public »

Mettre les droits adéquats sur ces scripts :

chmod +x *.py && chown -R nagios:nagios *.py

Exemple de commande :

Log Cache Hit Ratio:

 ./check_mssql_database.py -H 192.168.0.1 -U user -p password --logcachehit -w 95: -c 90:

Autres metrics disponibles :

--datasize Check size of database
 --logfileusage Check Log File Usage
 --activetrans Check Active Transactions
 --transpsec Check Transactions/Sec
 --logcachehit Check Log Cache Hit Ratio
 --time2connect Check Time to Connect [DEFAULT]
 --loggrowths Check Log Growths
 --logshrinks Check Log Shrinks
 --logtruncs Check Log Truncations
 --logwait Check Log Flush Wait Times
 --logflushes Check Log Flushes/Sec

Eviter les boucles avec wget

Par défaut, wget à un temps maximal d’exécution de 15 min.
Si au bout de 15 min, le traitement n’est pas terminé, il va recommencer le traitement indéfiniment.

Pour éviter, cela, il faut soit : augmenter le temps d’exécution, soit passer en paramètre le nombre maximal de tentatives : -t 1 (par défaut : 0 = illimité)